Paroles de femmes et mamans

Voir tout ›

Parole de Lydie à une maman solo qui doute d’elle et de l’amour

Un jour tu sera libérée de toute angoisses de toute peine et peurs.
Tes ressentis prouvent que tu es bel et bien en vie et prête à affronter les obstacles de la vie.
Oui, être maman ou papa solo peut être un vrai challenge mais crois-moi, on s’y fait.
Ce n’est heureusement pas insurmontable et cela devient même limite normal au bout d’un certain temps de vivre en parent solo
En ce temps bien sûr, tu es remplie de doutes de craintes, tu a peur du regard des autres peur qu ils te jugent dans le rôle qui te tient le plus à coeur. Celui de maman.
Mais crois-moi seule toi peut savoir ce qu il y a de mieux pour ton enfant et toute décisions prises ont pour but son bien être et bonheur.
Personne ne peux se mettre à ta place, te juger ou te critiquer car chacun a son histoire.
Quand vient le soir, sois fière de ta journée d’être une femme et maman qui gère tout sur ses deux épaules.
Certes le papa n’est pas présent mais tout enfant qui voit son parent présent heureux sera un adulte heureux.
Tu combleras à ta façon l’absence de l’autre.
Ne sois pas trop sévère et ne te demande pas la perfection.
Etre parent s’apprend chaque jour , le parent parfait n’ existe et n’existera jamais.
Lève la tête,  marche droit porte ton enfant vers le haut et porte-toi aussi vers le haut.
N’oublie pas ce que tu étais avant d’être maman, tu n’as pas changé, tu es toujours la même personne, juste que tu as découvert le bonheur de la maternité.
Prends soin de toi, prends du temps quand c’est possible bien sûr pour t’aérer, te dépenser, aller juste boire un café ou chocolat chaud.
Un ciné, un macdo même seule, je te jure tu te sens vivre!
Apprends à te donner du temps et à être heureuse seule et avec ton fils et le reste qui arrivera un jour ne sera que bonus car ton coeur sera de nouveau solide et prêt à un moment donné. Le temps aura fait son travail ne t’en fais pas ai confiance tu verras 🙂

Parole de Caroline sur les sites de rencontres

Je suis romantique, romanesque même et j’ai rencontré mon amoureux sur un site de rencontre (avec un enfant à la maison, les sites sont supers pour les mères célibataires, pour trier et prendre le temps avant de rencontrer et que cet homme rencontre notre enfant ) , il n y a pas de mauvaise façon de se rencontrer, c’ est après le + dur, tout reste à faire.

Je pense désormais (à presque 40 ans , avec du bagage ) qu’il faut partager des valeurs communes, au même moment. Vouloir la même chose, en même temps, être tolérant sur ce que veut l’autre, sur qui il est, être en couple tout en respectant nos personnalités mutuelles, et autre point, dire à l’autre ce qu’on veut…. Autant de choses qu’on maitrise mal + jeune. Se rencontrer est la première étape, bien choisir la personne, selon notre projet de vie réfléchi et clair (comme vouloir un 2eme enfant par exemple, il est préférable d’opter pour un homme responsable, sérieux, mature ) ça a l’air simple en théorie, mais ne pas tomber dans les miroirs aux alouettes n’est pas si facile quand on est romantiques. Gérer un couple, un foyer, ne pas se perdre dedans, protéger et nourrir l amour, c’est très dur, ça demande beaucoup de réflexion, de patience.

J’ai aimé les sites de rencontre pour ça, en lisant entre les lignes on voit très vite si la personne peut convenir. Déjà si elle écrit correctement, a de la conversation ou est mytho (entre le profil et le 1er rdv rencontre, on capte vite le personnage ), c’est comme un catalogue, ça va pas, hop, au suivant, et sans forcément quitter son écran, c’est très pratique, et une fois le bon rencontré, hop …. L’histoire d amour peut commencer avec le premier appel au téléphone, a t il une belle voix, le 1er RDV , le 1er baiser … Et les papillons dans le ventre tout comme n importe quelle autre rencontre 🙂

Parole de Lê Thi sur les mamans solo

De nos jours rien est acquis, assuré, sûr… Des femmes se retrouvent seules (ou des hommes) à élever des enfants suite à une séparation, un décès du conjoint (e) etc… C’est sûr que c’est plus difficile qu’à deux mais pourquoi penser que l’enfant finira mal parce qu’il est élevé par un parent. On a toujours des raisons de s’inquiéter mais je pense qu’il vaut mieux éviter les pensées négatives et se dire qu’on essaie de faire de son mieux

%d blogueurs aiment cette page :